L'intercommunalité m'a tuer

Abonné

 

Interco vs communes : 2014, chant du cygne communal ?

14/10/2013 | par Stéphane Lenoël | Finances

cygne_fi15 ©fi15

Ces vingt dernières années sont celles de la montée en puissance de l'intercommunalité. Lois et diverses nécessités financières et techniques y ont contribué. Mais la commune, qui n'est pas, encore, morte passera-t-elle le cap de 2014 ?

Si tu ne vas pas à l’intercommunalité, c’est l’intercommunalité qui ira à toi… Encore nain politique il y a une vingtaine d’années, le phénomène intercommunal s’installe durablement et pèse de plus en plus lourd dans le paysage institutionnel français. L’effet cliquet, ce phénomène qui empêche un retour en arrière durable d’une situation, est en route et il n’est pas près de s’achever. Les cliquets sont en effet nombreux pour parachever la rationalisation de la carte communale…

L’intercommunalité au-delà de nos espérances

Les lois concernant les fusions de communes n’ont jamais eu le succès escompté (de 38 014 communes en 1936 à 36 568 en 2004), la République des députés et sénateurs maires n’ayant jamais permis soit de rendre obligatoire ces fusions par la loi, soit de sanctionner l’inapplication de la loi (nous reviendrons sur le non-cumul des mandats comme cliquet possible pour parachever la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?