Un peu de discernement !

Abonné

 

Finances locales en crise : info ou intox ?

15/11/2013 | par Rémi Teillet | Finances

L'état agonisant des finances publiques locales, l'efficience de la rationalisation intercommunale, l'avenir apocalyptique de l'action publique sur les territoires... voilà des sujets « chauds bouillants », sur la gravité desquels tout le monde a l'air à peu près d'accord. Mais ce consensus de façade est-il raisonnable ? Au-delà des fausses évidences, ne faudrait-il pas essayer de distinguer le réel du supposé, le vrai du faux, l'info de l'intox, bref de prendre un peu de hauteur, quitte à tordre le coup au passage à quelques solides idées reçues ?

Le procès en responsabilité sur l’état de nos finances publiques !

Info

Difficile d’écouter sa radio, compulser le journal, ou regarder la télévision sans entendre parler du caractère abyssal de la dette publique et de l’impossibilité chronique à trouver des solutions structurelles, tant la conjoncture économique est mauvaise. C’est vrai, difficile de ne pas trouver la situation critique quand on regarde le poids d’une dette publique qui a été multipliée par 5 en 30 ans et représente désormais 90,2 % du PIB.

Difficile également de ne pas reconnaître que la croissance économique atone oblige à envisager des réformes de structures et des priorisations sur le front de la dépense publique. Peu importe au passage qu’on parle de « révision générale des politiques publiques » ou de « réaffectation prioritaire des crédits budgétaires », la réalité de l’obligation de résultats est la même.

Dernière vérité enfin : il faut considérer la vitale ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?