SIGNES DE RECONNAISSANCE

Abonné

 

Reconnaissance professionnelle : ne lésinons pas sur les chaudoudoux !

03/09/2020 | par Claude Pautet | Toute l'actualité

Many people holding their thumbs up ©angelo lano

Trop de managers confondent encore bienveillance et candeur. Dire du bien, reconnaître le travail et la compétence passent au mieux pour une concession inutile, au pire pour une incitation à la fainéantise. Pourtant, il y a tant à gagner quand on sait donner au bon moment des signaux positifs à ses collègues et collaborateurs.

Article publié le 10/12/2013

 

bannière JE

Nous ne pourrions pas vivre sans stimulations de notre environnement. Ça commence dès la petite enfance, période pendant laquelle ces stimulations sont essentielles à la construction de notre identité. Ça continue à l’âge adulte, aussi bien dans notre vie personnelle que professionnelle. Les stimulations de la vie professionnelle sont constituées des interactions de chacun avec son responsable, ses collègues, le public, les partenaires. Ces interactions constituent un élément essentiel de notre développement professionnel et de notre sentiment de bien-être au travail.

 

Coups… et caresses

On doit l’étude de ces interactions à divers courants de la psychologie. Notamment à l’Analyse transactionnelle et en particulier aux travaux d’un psychologue américain (né à Paris) Claude Steiner. Ses recherches ont établi qu’un individu a besoin pour son ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?