PAN SUR LES DOIGTS

Abonné

 

RBS condamnée pour défaut d’information et de conseil

03/03/2014 | par Nicolas Braemer | Finances

Toxic waste spilling from barrel ©Zelfit - Fotolia.com

Le 28 janvier 2014, le TGI de Paris a rendu un jugement qui devrait bouleverser les idées sur la « dette structurée » des collectivités.

Royal Bank of Scotland a été condamnée pour défaut d’information et de conseil, pour avoir conseillé à la Communauté Urbaine de Lille la souscription de swaps « structurés » indexés sur des cours de change exotiques (franc suisse, dollar US) et sur la « courbe de la pente des taux ».

En clair : la banque a présenté comme « adapté » un swap qui ne l’était pas, et a masqué certaines informations essentielles à la compréhension de ces produits, à savoir en particulier leur valeur de marché au jour de leur conclusion.

Le TGI de Paris a ainsi suivi, dans l’esprit, la Cour fédérale de justice allemande, qui avait condamné la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?