La cour d’appel de Nancy a condamné Claude Biwer, sénateur de la Meuse et maire de Marville, à 2 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et 5 ans d’interdiction des droits civiques, civils et de famille. L’élu était poursuivi pour « prise illégale d’intérêt » : trois agents de la commune avaient travaillé à plusieurs reprises entre 2002 et 2005 à la rénovation de la maison personnelle du sénateur, ainsi qu’à l’aménagement d’un appartement attenant et à celui d’une auberge dont l’élu détient 60 % des parts. Il a annoncé qu’il allait former un pourvoi en cassation ; c’est désormais la seule manière pour lui d’échapper à l’inéligibilité.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>