La fin des notes sanction

Le ministre de l’Éducation nationale, Benoît Hamon, s’attaque à sa première grande réforme : la notation. Il veut mettre en place une “notation bienveillante”. Le système actuel, dit-il, “souligne les lacunes et les échecs des élèves” : il doit être réformé pour leur redonner confiance.

Et vous, partagez-vous cet objectif de “notation bienveillante” ou, au contraire, pensez-vous que c’est une réforme inutile, voire dangereuse, dont l’Éducation nationale n’a pas besoin ? Votez…et commentez !

 

DONNEZ VOTRE AVIS (déjà 215 votes)

Voter POURVoter CONTRE