Selon une étude, si la hausse moyenne nationale du PIB a été de 1,2% entre 2000 et 2010, les régions les plus industrielles ont subi le plus les effets de la crise en raison de leur exposition à la mondialisation et à la concurrence des pays émergents. La France se spécialisant dans des secteurs très compétitifs – l’aéronautique, l’agroalimentaire, la pharmacie, les parfums-cosmétiques, la gastronomie et le tourisme- cela a des répercussions au niveau régional.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>