10,1 % d'enfants pauvres en France

La Rédaction

Sujets relatifs :

Et si Valérie Trierweiler, la première dame de France, avait trouvé la cause à défendre pendant le quinquennat de son compagnon ? La publication du dernier rapport de l'Unicef l'a fait bondir : la France compte 10,1 % d'enfants pauvres. Une information qui a poussé Trierweiler a affiché son indignation sur son compte tweeter, invitant ses (ex ?)-confrères à donner plus d'ampleur à cette info.

L'étude, intitulée « Mesurer la pauvreté des enfants », pointe le mauvais classement de la France dans plusieurs catégories sur la pauvreté des enfants dans les pays riches. Sur les 35 pays étudiés, l'association humanitaire de protection des enfants prend en compte deux indicateurs, la «pauvreté relative» et la privation. La France se classe respectivement 14e et 18e. Comment ce classement s'établit-il ? Un premier critère mesure le pourcentage d'enfants vivants dans un foyer dont le revenu est inférieur à 50 % du revenu médian national. Le second calcule le pourcentage d'enfants privés d'au moins deux des 14 variables indispensables comme les trois repas par jour, dont un avec de la viande, des équipements de divertissement, un endroit calme et lumineux pour faire ses devoirs, etc.

Au final, le taux de pauvreté brute des enfants en France (avant allocations et mesures fiscales) frise les 20 % mais le taux à 8,8 %. Ce résultat place la France en 14e position des 35 pays étudiés. Un résultat décevant au regard des efforts consentis dans le domaine des politiques familiales. « La France consent un effort financier conséquent dans les allocations, réductions fiscales ou dans la politique familiale, ce qui a un impact évident, mais peut être d'une efficacité moindre que dans d'autres pays », confirme Nathalie Serruques, responsable de la mission Enfance pour l'Unicef en France.

Source : Le Figaro

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles