2 M d'euros la plante verte

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'agglomération de Perpignan Méditerranée devra s'acquitter de 1 769 888 euros pour replanter sur le littoral l'Euphorbe de Terracine, une espèce végétale protégée. En 2005, les opérations de terrassement de la ZAC du Pôle Nautique sur la commune du Canet avaient détruit une parcelle de 500 m2 de cette plante et entraîné un dépôt de plainte de la Dreal. Considérant la bonne foi de l'agglo, le parquet de Perpignan a proposé la mise en place de mesures compensatoires. Mandaté pour les définir, l'ONF propose la recréation d'un biotope propice à la plante, pour un coût de près de 2M d'euros ; « le milieu détruit favorable à la plante sur les terrains de la ZAC était de l'ordre de 8 ha. A ce jour, 27,5 ha de terrains susceptibles de permettre la réintroduction de la plante ont été identifiés Les mesures, par-delà l'achat des terrains, vont consister en la restauration et la reconstitution du milieu favorable », justifie l'établissement.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles