2 M d'euros la plante verte

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'agglomération de Perpignan Méditerranée devra s'acquitter de 1 769 888 euros pour replanter sur le littoral l'Euphorbe de Terracine, une espèce végétale protégée. En 2005, les opérations de terrassement de la ZAC du Pôle Nautique sur la commune du Canet avaient détruit une parcelle de 500 m2 de cette plante et entraîné un dépôt de plainte de la Dreal. Considérant la bonne foi de l'agglo, le parquet de Perpignan a proposé la mise en place de mesures compensatoires. Mandaté pour les définir, l'ONF propose la recréation d'un biotope propice à la plante, pour un coût de près de 2M d'euros ; « le milieu détruit favorable à la plante sur les terrains de la ZAC était de l'ordre de 8 ha. A ce jour, 27,5 ha de terrains susceptibles de permettre la réintroduction de la plante ont été identifiés Les mesures, par-delà l'achat des terrains, vont consister en la restauration et la reconstitution du milieu favorable », justifie l'établissement.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles