40 m² sans permis

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le décret n° 2011-1771 du 5 décembre 2011 simplifie les formalités relatives aux extensions de constructions existantes. Dans les zones urbaines, il porte de 20 à 40 m² la surface hors oeuvre brute maximale des extensions de construction existantes soumises à la procédure de déclaration préalable, et ce, tant que l'ensemble de la construction (partie existante et extension cumulées) ne dépasse pas 170 m² (seuil de recours obligatoire à l'architecte). Au-delà de 40 m², ces extensions donnent lieu à permis de construire. L'obligation de déposer un permis pour toute modification de volume d'une construction entraînant le percement d'un mur extérieur est également supprimée. Ces dispositions entrent en vigueur le 1er janvier 2012.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles