5 M¤ ou la clé sous la porte

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire EELV de Sevran, Stéphane Gatignon, réclame à l'Etat une aide exceptionnelle de 5 M d'euros pour boucler le budget 2013. Sans cette somme, « la ville mettra la clé sous la porte », indique l'élu dans une lettre aux députés. La commune (51 000 hbts, Seine-Saint-Denis) enregistre très peu de rentrées fiscales (son budget de fonctionnement est en moyenne de 35 % moins élevé qu'une commune équivalente)et subit de plein fouet la crise du crédit (elle s'est vue une ligne de trésorerie de 7 M¤). De plus, elle a du avancer 4,7 M¤ de frais de rénovation à l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). « Cet été, la Caisse des dépôts nous a dit qu'elle ne nous prêterait plus car elle a estimé qu'on aurait du mal à rembourser », explique le maire. Les 5 millions réclamés doivent permettre « d'équilibrer structurellement les comptes pour les 4 ou 5 années à venir et d'obtenir les emprunts qui permettront de tenir jusqu'à ce que l'Anru nous rembourse », assure le maire.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles