9 Français sur 10 souhaitent une "réforme" de l'école

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un sondage réalisé le 5 mars pour l'Apel (Association des parents d'élèves de l'enseignement libre) par Opinion Way révèle que 9 Français sur 10 souhaitent une « réforme » de l'école.

Le sondage tourne autour de la thématique suivante : «Quels projets et réformes pour l'enseignement à l'approche de l'élection présidentielle ?». Un échantillon de 639 parents d'enfants scolarisés issu d'un échantillon global de 1.503 personnes a constitué la base de l'enquête.  Environ 50% de l'ensemble des personnes interrogées estiment qu'il faut réformer l'école «en profondeur» et 42% sur «quelques points seulement», tandis que chez les parents d'enfants scolarisés les chiffres sont respectivement 46% et 45%, selon le sondage.
Plusieurs pistes de réformes ont été testées : «la création d'un vrai métier pour l'accompagnement des enfants en situation de handicap» et «des parcours adaptés aux élèves qui rencontrent des difficultés» emportent les suffrages (93%) chez l'ensemble des Français, des chiffres quasi identiques chez les parents d'enfants scolarisés. L'ensemble est favorable à une «amélioration de la formation initiale des enseignants par le recours systématique à l'alternance» (84%) et estiment qu'"il faut développer l'utilisation pédagogique d'outils numériques par les enseignants» (environ 83%). Le sondage a été réalisé du 15 au 19 février selon la méthode des quotas.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles