A Cannes, le CCAS n'enquêtera pas sur la sexualité des séniors

La Rédaction

Sujets relatifs :

Jugé trop intime, un questionnaire sur la sexualité des seniors a été retiré de la circulation par la municipalité de Cannes, a-t-on appris mardi auprès de la municipalité.

L'affaire a rebondi lundi, à l'occasion du conseil municipal, où un élu d'opposition de droite, Philippe Tabarot, a critiqué ce questionnaire.

L'initiative était pourtant intéressante. Diffusé par le Centre communal d'action social (CCAS) de Cannes dans trois foyers de retraités, ainsi qu'à des particuliers, le questionnaire avait été mis au point par l'association de prévention Sida Info Service (SIS).

Parmi les questions posées: "Avez-vous des rapports sexuels: fréquemment, rarement, jamais?", "Vous définissez-vous comme hétérosexuel, homosexuel, bisexuel?" ou encore "Vous arrive-t-il d'avoir recours à des caresses intimes?"

Si quelque 160 seniors ont accepté de répondre au questionnaire, "deux ou trois personnes" selon la mairie, ont adressé des courriers où elles se disaient "choquées".

Ayant eu vent de ces réactions, le maire UMP de Cannes, Bernard Brochand, a préféré stopper l'expérience. Le questionnaire ne sera donc pas plus largement diffusé auprès des retraités de la commune. Une décision qu'a vivement regrettée le CCAS.

dom/anb/ed/jcc
© 1994-2012 Agence France-Presse

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles