abonné

À Issoire, on chauffe gratis, ou presque

Yves Deloison
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 À Issoire, on chauffe gratis, ou presque

© Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Depuis novembre 2022, à Issoire, un réseau récupère la chaleur résiduelle produite par les fours de la fonderie d’aluminium pour chauffer une quarantaine de bâtiments. Cette solution écologique et économique fait figure d’exemple, surtout en temps de crise énergétique.

Pourquoi laisser s’échapper dans la nature la chaleur produite par des fours industriels alors qu’elle peut alimenter un réseau de chauffage urbain ? À Issoire, dans le Puy-de-Dôme, la question a été tranchée. Aujourd'hui, trois des cinq fours de l’usine Constellium, groupe spécialisé dans la fabrication de pièces en aluminium, sont connectés au dispositif de récupération d’énergie. Et le résultat est exemplaire puisque ce système permet de diminuer drastiquement les émissions de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : il faut changer notre rapport au vivant

Éditorial : il faut changer notre rapport au vivant

Conséquence de décennies d'insouciances et de lâcheté, l'effondrement du vivant nous appelle à faire d'urgence autrement. Notre regard doit changer. Mais rien ne se fera sans une solide mise à jour de nos connaissances.La condamnation...

01/02/2023 |
À Forcalquier, le vivre ensemble passe au vert

À Forcalquier, le vivre ensemble passe au vert

Les clés de la réussite de la transformation écologique des territoires - Étape 1 : comprendre et partager les enjeux

Les clés de la réussite de la transformation écologique des territoires - Étape 1 : comprendre et partager les enjeux

Éditorial : les « paysagistes » contre la nature

Éditorial : les « paysagistes » contre la nature

Plus d'articles