abonné

À l’heure de son élargissement, un bilan en demi-teinte pour le plan de résorption de l’emploi précaire

Céline Ledet

Sujets relatifs :

, ,
À l’heure de son élargissement, un bilan en demi-teinte pour le plan de résorption de l’emploi précaire

Dossier fonctionnaires et agents publics de l'administration. Salaire des titulaires, contractuels et vacataires

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le dernier dispositif de résorption de l’emploi précaire a été prévu par la loi Sauvadet en 2012. Alors que la loi déontologie vient d’élargir et de renforcer le dispositif, il est temps de se pencher sur son bilan. Force est de constater que les réticences des élus comme des agents n’ont pas assuré le succès espéré. Pourquoi ?

Si nombre d’employeurs territoriaux ont joué le jeu des sélections professionnelles en ouvrant notamment l’ensemble des postes permanents aux recrutements réservés, le dispositif n’a pas attiré l’ensemble des agents contractuels éligibles pour plusieurs raisons.

La question du bilan du plan de résorption de l’emploi précaire n’est pas sans importance. S’il visait, de façon évidente, à sécuriser la situation[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles