A son tour , la Saône-et-Loire veut sa marque

La Rédaction

Sujets relatifs :

Arnaud Montebourg considère que la Saône-et-Loire n'est pas assez connue du grand public. Une dénomination qu'il faudra peut-être faire évoluer pour « valoriser le territoire ». Pour pallier le déficit de visibilité et d'unité, le département a donc décidé de se lancer dans le marketing territorial. Avec un objectif : « développer l'envie de Saône-et-Loire ». Le calendrier prévoir que la marque soit élaborée d'ici à septembre prochain. Les trois premiers mois seront consacrés au diagnostic. En avril, sera restitué le portrait du territoire. Du blog citoyen au camion de transport, la marque doit véhiculer un univers de valeurs qui identifieront le département.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles