Accidents du travail : les méthodes de Michelin démasquées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un reportage dans le journal de TF1 du mardi 28 février a mis en lumière les méthodes utilisées par Michelin pour "frauder" sur les accidents du travail à l'usine de Cholet. Depuis, de nombreux témoignages ont confirmé que ces méthodes sont les mêmes dans toutes les usines. Ces méthodes scandaleuses ne sont une surprise pour aucun d'entre nous : Cela fait des années que les militants CGT dénoncent ces pratiques. Et aucun travailleur ne sera dupe des réponses de la direction du groupe à la presse, ni de la note interne qui a été lue par la hiérarchie. Michelin ose nier l'évidence et se prétend indigné... mais c'est nous qui sommes indignés devant cette attitude ! Il est connu dans toutes les usines : - Que la hiérarchie est chargée de dissuader tout salarié qui a un accident de se faire arrêter, le suit à l'infirmerie voire aux urgences, l'appelle à son domicile pour qu'il revienne travailler avant même d'être rétabli... - Que trop souvent, les victimes d'accident sont montrées du doigt, qu'elles deviennent des "coupables". - Que le "critère accident du travail" dans l'intéressement est destiné à exercer un chantage financier sur les blessés. Et c'est pour cela que la CGT a toujours combattu ce "critère", ne voulant pas se rendre complice ainsi des pressions de la direction, car c'est une prime à la tricherie. Notre santé avant les profits ! Si Michelin, comme toutes les grandes entreprises, veut réduire le nombre d'accidents déclarés, et en particulier ceux "avec arrêt de travail", c'est en partie pour diminuer ses cotisations à la "caisse accidents" de la Sécurité Sociale. D'après la cour des comptes, ce serait ainsi chaque année un milliard d'euros de fraude de la part du patronat.

Lire la suite :http://www.lejsl.com/

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles