Accidents du travail : les méthodes de Michelin démasquées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un reportage dans le journal de TF1 du mardi 28 février a mis en lumière les méthodes utilisées par Michelin pour "frauder" sur les accidents du travail à l'usine de Cholet. Depuis, de nombreux témoignages ont confirmé que ces méthodes sont les mêmes dans toutes les usines. Ces méthodes scandaleuses ne sont une surprise pour aucun d'entre nous : Cela fait des années que les militants CGT dénoncent ces pratiques. Et aucun travailleur ne sera dupe des réponses de la direction du groupe à la presse, ni de la note interne qui a été lue par la hiérarchie. Michelin ose nier l'évidence et se prétend indigné... mais c'est nous qui sommes indignés devant cette attitude ! Il est connu dans toutes les usines : - Que la hiérarchie est chargée de dissuader tout salarié qui a un accident de se faire arrêter, le suit à l'infirmerie voire aux urgences, l'appelle à son domicile pour qu'il revienne travailler avant même d'être rétabli... - Que trop souvent, les victimes d'accident sont montrées du doigt, qu'elles deviennent des "coupables". - Que le "critère accident du travail" dans l'intéressement est destiné à exercer un chantage financier sur les blessés. Et c'est pour cela que la CGT a toujours combattu ce "critère", ne voulant pas se rendre complice ainsi des pressions de la direction, car c'est une prime à la tricherie. Notre santé avant les profits ! Si Michelin, comme toutes les grandes entreprises, veut réduire le nombre d'accidents déclarés, et en particulier ceux "avec arrêt de travail", c'est en partie pour diminuer ses cotisations à la "caisse accidents" de la Sécurité Sociale. D'après la cour des comptes, ce serait ainsi chaque année un milliard d'euros de fraude de la part du patronat.

Lire la suite :http://www.lejsl.com/

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles