abonné

Accords-cadres à marchés subséquents  : la DAJ a juridiquement et économiquement tort (chronique des marchés publics n° 6)

Eric Lanzarone

Sujets relatifs :

Accords-cadres à marchés subséquents  : la DAJ a juridiquement et économiquement tort (chronique des marchés publics n° 6)

© ©1STunningART - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

L’interprétation que fait la Direction des affaires juridiques du mécanisme de l’accord-cadre à marchés subséquents lui fait perdre sa raison d’être. C’est d’autant plus problématique qu’elle est contraire à ce que dit la Commission européenne. À revoir d’urgence.

Dans sa fiche sur les accords-cadres mise à jour le 1er avril 2019, la Direction des affaires juridiques (DAJ) de Bercy estime que c’est le même « critère du prix ou du coût qui doit être utilisé pour l’attribution tant de l’accord-cadre que du marché subséquent », sans étayer son raisonnement.

Une gymnastique absurde

La DAJ  écrit :
«  2.1.3.1. Les marchés subséquents sont attribués sur la base de critères énoncés dans l’accord-cadre.
Les critères d’attribution des marchés subséquents ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux appliqués pour la conclusion de l’accord-cadre, à l’exclusion du critère du prix ou du coût qui doit être utilisé pour l’attribution tant de l’accord-cadre que du marché subséquent. Toutefois, l’acheteur peut modifier la pondération du critère du prix ou du coût pour l’attribution

[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

La création de CAO spécifiques pour des jurys de maîtrise d’œuvre est-elle possible ?

La création de CAO spécifiques pour des jurys de maîtrise d’œuvre est-elle possible ?

Si, par le passé, la question de savoir si les collectivités locales pouvaient créer des commissions d’appel d’offres spécifiques ne se posait pas, eu égard aux dispositions de l’article 22 du code des marchés publics qui...

30/11/2021 |
Chroniques des marchés publics : l'actualité juridique de la commande publique

Chroniques des marchés publics : l'actualité juridique de la commande publique

Restauration scolaire : plus que trois mois pour se préparer à la loi Egalim

Restauration scolaire : plus que trois mois pour se préparer à la loi Egalim

Quelques précisions utiles sur la compétence de la CAO dans les accords-cadres (chronique des marchés publics n° 4)

Quelques précisions utiles sur la compétence de la CAO dans les accords-cadres (chronique des marchés publics n° 4)

Plus d'articles