Adour-Garonne : l'Agence lutte contre l'eutrophisation des eaux de surface

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Agence de l'eau Adour-Garonne vient donc de signer son premier contrat avec les acteurs locaux volontaires du bassin de la Doüe (affluent de la Charente). Il s'agit de lutter contre l'eutrophisation des eaux de surface à cause du développement des cyanobactéries. Celles-ci se développent dans les milieux pollués par les activités humaines. C'est important car cela se répercute sur la qualité de l'eau potable et celle des eaux de baignade des étangs.

L'Agence de l'eau estime que l'abreuvement direct des animaux, des effluents mal traités, une rétention des pollutions dans les étangs sont à l'origine de cette situation.

Le programme (24 actions jusqu'en 2017) concerne donc tous les acteurs : les agriculteurs, les particuliers (avec l'assainissement non collectif défectueux), les collectivités avec stations d'épuration et la restauration des zones humides, les propriétaires d'étangs, etc.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles