Adour-Garonne : l'Agence lutte contre l'eutrophisation des eaux de surface

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Agence de l'eau Adour-Garonne vient donc de signer son premier contrat avec les acteurs locaux volontaires du bassin de la Doüe (affluent de la Charente). Il s'agit de lutter contre l'eutrophisation des eaux de surface à cause du développement des cyanobactéries. Celles-ci se développent dans les milieux pollués par les activités humaines. C'est important car cela se répercute sur la qualité de l'eau potable et celle des eaux de baignade des étangs.

L'Agence de l'eau estime que l'abreuvement direct des animaux, des effluents mal traités, une rétention des pollutions dans les étangs sont à l'origine de cette situation.

Le programme (24 actions jusqu'en 2017) concerne donc tous les acteurs : les agriculteurs, les particuliers (avec l'assainissement non collectif défectueux), les collectivités avec stations d'épuration et la restauration des zones humides, les propriétaires d'étangs, etc.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles