Affichage : censure ou action de comm ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Tiens, tiens... Coup sur coup, trois cas de censure concernent l'affichage pour des spectacles ou des films.

Il y a eu tout d'abord Stéphane Guillon avec son slogan jugé trop politique « en mai 2012, Stéphane Guillon s'en va aussi », puis Jean Dujardin avec les publicités pour « les Infidèles » jugées trop « sexe » par JC Decaux. Enfin hier, c'était au tour  du film « Underworld » de subir les foudres de la Régie des Transports de Marseille au motif que sur l'affiche Kate Beckinsale pointe ses armes en direction du public...

Ces trois affaires ont au moins un point commun : toutes les affiches ont été installées puis retirées quelques jours après.  Dans tous les cas ce sont les responsables des régies publicitaires qui ont pris le parti de jouer la carte de l'autocensure, à posteriori, au prétexte que les visuels risquaient de choquer le public... tout ça sans aucune pression apparente des associations militantes.

Pas de cathos intégristes ou de féministes en embuscade auprès des abribus...

Tout se perd !

A moins... que cette action en deux temps (coller / décoller) soit en fait une stratégie délibérée destinée à attirer l'attention des médias sur des oeuvres de seconde zone qui seraient sinon complètement passée inaperçues.

Malin, non ?

Astucieux en effet, de relayer à peu de frais dans les médias bien pensants des investissements limités en communication extérieure, à une époque de grand froid... et donc de faible visibilité.

Attention quand même, messieurs les stratèges de l'affichage à ne pas tous proposer cette ruse de sioux en même temps, sinon... ça va se savoir !

PS : quand je parle de « médias bien pensants », jetez un coup d'oeil sur le nouveau site d'Anne Sinclair : c'est une vraie caricature ! www.huffingtonpost.fr/eliette-abecassis/les-infideles-ou-les-infe_b_1252089.html?ref=france

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles