Affichage illégal : l'Etat condamné pour inertie

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'association Paysages de France avait assigné les préfets des Côtes-d'Armor et du Finistère devant le tribunal administratif de Rennes. L'association leur reprochait de ne pas prendre les mesures nécessaires pour interdire 160 panneaux d'affichage illégalement implantés sur les communes de Châteaulin et de Lamballe. Les juges lui ont donné gain de cause et condamné l'Etat à verser à l'association 8 500 ¤ de dommages et intérêts.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles