abonné

Aider un collaborateur à sortir de son incongruence - Partie 2 : la prise de conscience

Élisabeth Provost-Vanhecke

Sujets relatifs :

,
Aider un collaborateur à sortir de son incongruence - Partie 2 : la prise de conscience

incongruence.2

© Ingo Bartussek - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

On l'a vu dans le précédent article, un agent peut avoir des comportements incongruents sans en être conscient pour autant. Cela résulte souvent de routines au travail, de réflexes qui ont rendu service auparavant. Alors comment aider le collaborateur à sortir de ses contradictions internes ?

Après un long travail de préparation (Voir le première partie de cet article sur notre site), on peut entrer dans le vif du sujet. Les éléments accumulés dans l’entretien permettent à l’agent de se rendre compte de son fonctionnement, et donc d’en sortir. Pour y arriver à ce résultat, le manager doit utiliser un protocole bien précis.

Poser la question de l’incongruence…

« Bien. Lucien, il faut que vous m’expliquiez. Vous clamez à qui veut bien l’entendre[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles