Albi : bilan touristique mitigé du classement à l'UNESCO

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les touristes affluent à Albi (Tarn), un an après le classement de la cité épiscopale au patrimoine mondial de l'Unesco, mais les retombées économiques se font toujours attendre, les vacanciers ne s'attardant pas dans la ville après la visite des monuments historiques. Selon la directrice de l'office de tourisme, l'effet Unesco est tout de même sensible car les premiers résultats d'une enquête réalisée par l'office montre que 13% des visiteurs parlent spontanément du classement, et que 34% des personnes interrogées sur leur motivation reconnaissent qu'il est un facteur important de leur venue. Seul hic : les visiteurs ne font que passer quelques heures à Albi, avant de reprendre voitures ou autocars vers d'autres destinations comme Toulouse, Castres (Tarn) ou Carcassonne. Pour les attirer, la CCI fournit déjà aux industriels du Tarn, pour leurs clients, une "ambassador's box" comprenant notamment une clé USB présentant le département, deuxième bassin industriel de la Région Midi-Pyrénées après la Haute-Garonne.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles