Albi : une station d'épuration « sans odeurs »

La Rédaction

Sujets relatifs :

Bien que située dans un quartier résidentiel, la station d'épuration de l'agglomération d'Albi a, d'après les riverains, un impact quasi nul.

Cette démarche sur les odeurs de la Step a été engagée dès le projet d'agrandissement. Les riverains se plaignaient en effet des odeurs. En sa basant sur la norme NF X 43-103 la Communauté d'agglomération a décidé de mettre en place un jury de nez composé de 11 personnes (quatre professionnels de Burgeap et sept riverains). Après une véritable formation, ce jury s'est réuni plusieurs fois entre 2008 et fin 2012 pour constater les évolutions.

Pour réduire ces odeurs, l'agglomération a réalisé le capotage et la mise en dépression du prétraitement et traitement des boues. Elle a aussi investi dans un digesteur pour réduire le volume des boues et les rendre moins odorantes.

Des équipements dont l'impact positif a été constaté par le jury de nez.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles