Amnéville : le maire condamné pour discrimination syndicale

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire d´Amnéville, Jean Kiffer (DVD), a été condamné par la cour d'appel de Metz à verser 5000 euros de dommages et intérêts à deux policiers municipaux pour «discrimination syndicale». En 2005, les deux fonctionnaires avaient remis au procureur de la République de Metz un «rapport d´information» dans lequel ils dénonçaient la gestion, selon eux, «inacceptable» des thermes de la ville par le maire. En réponse, Jean Kiffer les avait qualifiés de «trublions, résidus de la peste rouge», avant de les révoquer.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

À l’heure de l’éco-anxiété, Ronan Dantec, sénateur (EELV), fait entendre une musique différente. Auteur d’un rapport sénatorial en 2019 sur le sujet (1), président du Comité national d’orientation de l’Office national sur...

21/09/2022 | Espace public
Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

Avec Hélène Guillet, le syndicat des DG prend une nouvelle direction

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

"Les collectivités doivent porter une attention particulière aux travailleurs mobiles dans leur politique d’aménagement et de mobilité"

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

La politique de la ville, une priorité, vraiment ?

Plus d'articles