Amnéville : le maire condamné pour discrimination syndicale

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire d´Amnéville, Jean Kiffer (DVD), a été condamné par la cour d'appel de Metz à verser 5000 euros de dommages et intérêts à deux policiers municipaux pour «discrimination syndicale». En 2005, les deux fonctionnaires avaient remis au procureur de la République de Metz un «rapport d´information» dans lequel ils dénonçaient la gestion, selon eux, «inacceptable» des thermes de la ville par le maire. En réponse, Jean Kiffer les avait qualifiés de «trublions, résidus de la peste rouge», avant de les révoquer.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles