abonné

Appel à la souplesse

Eric Landot

Sujets relatifs :

, ,
Appel à la souplesse

Denys Rudyi - Fotolia_62386292_S ressorts

© Denys Rudyi - Fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

L’État en déliquescence a transféré aux collectivités le soin de gérer une situation sociale délicate. Mais que peuvent-elles faire sans marge de manœuvre financière ? Sans souplesse juridique ? Sans souplesse gestionnaire et budgétaire ? Rien. Ou du vent, en attendant les prochaines élections.

Pris entre tensions (charge de la solidarité, baisse des recettes fiscales et des dotations de l'État, demande plus grande d'adaptation) et rigidités (financière et sociale, juridique et blocage des mentalités), le monde territorial manque de marge de manœuvre. Un appel au courage de l'État pour lui rendre sa souplesse.

Trois tensions affaiblissent le monde territorial :

- les collectivités ont la charge de la solidarité dans presque tous les domaines. Or,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles