Aubagne : la gratuité des transports ne remet pas en cause la DSP

La Rédaction

Sujets relatifs :

Mises en cause par le préfet des Bouches-du-Rhône, la communauté d'agglomération d'Aubagne et la société Autobus Aubagnais viennent d'obtenir gain de cause auprès du tribunal administratif, qui a considéré que la gratuité dans les transports ne remettait pas en question la passation d'une délégation de service publique (DSP), puisqu'existe un « engagement sur la fréquentation ».
Le préfet invoquait l'argument selon lequel la gratuité sur le réseau de bus et les moyens déployés par la collectivité pour supporter les coûts liés à l'exécution du service réduisait à néant le risque d'exploitation. Ainsi, il demandait à ce que la délégation soit annulée et donne lieu à une véritable mise en concurrence.
Le tribunal a, quant à lui, estimé que ces arguments étaient sans incidence sur l'équilibre du contrat, et validé le principe « d'engagement sur la fréquentation » permettant aux délégataires de percevoir une subvention calculée à partir d'un nombre de voyages calculés contractuellement, et non sur les recettes perçues auprès des usagers.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles