Aurillac : le centre aquatique chauffé par les boues de la station d'épuration

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac (CABA) a récemment inauguré un nouveau réseau de chaleur qui dessert le centre aquatique de la Ponétie. Jusque là, rien d'extraordinaire ! En fait, l'originalité vient du combustible utilisé. Il s'agit des boues de stations d'épuration.

En effet, près de 4 000 tonnes de boues issues de la station de Souleyrie (55 000 EH) sont incinérées depuis 2 ans. Fin 2010, il a donc été décidé de construire un réseau de chaleur (environ 600 000 euros) pour subvenir aux besoins du centre aquatique. Avec une production de 500 kWh, les besoins devraient être couverts à 75 % en été et à 35 % en hiver. Et les premiers résultats montrent que ces objectifs devraient être largement dépassés.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles