Aurillac : le centre aquatique chauffé par les boues de la station d'épuration

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Communauté d'agglomération du Bassin d'Aurillac (CABA) a récemment inauguré un nouveau réseau de chaleur qui dessert le centre aquatique de la Ponétie. Jusque là, rien d'extraordinaire ! En fait, l'originalité vient du combustible utilisé. Il s'agit des boues de stations d'épuration.

En effet, près de 4 000 tonnes de boues issues de la station de Souleyrie (55 000 EH) sont incinérées depuis 2 ans. Fin 2010, il a donc été décidé de construire un réseau de chaleur (environ 600 000 euros) pour subvenir aux besoins du centre aquatique. Avec une production de 500 kWh, les besoins devraient être couverts à 75 % en été et à 35 % en hiver. Et les premiers résultats montrent que ces objectifs devraient être largement dépassés.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles