Bâtiments à énergie positive : ce sera possible en 2020 !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une étude réalisée par l'Ademe a analysé les premiers résultats concernant les Bepos ou Bâtiment à énergie positive. Leur nombre n'est pas élevé mais il est significatif (une centaine) pour faire un état des lieux.

Premier constat : plus de la moitié (55 %) sont dans la partie nord du territoire, ce qui combat les idées reçues.

Côté constructif, la tendance est surtout « béton ou bois » et toujours isolation thermique par l'extérieur. Autres aspects : surisolation de la toiture, importance de la toiture végétalisée, triple vitrage surtout dans le nord. Pour les consommations, on est à 50 kWh/m2/an (soit un BBC). Le plus vient donc des énergies renouvelables : très souvent la PAC géothermale, l'eau chaude sanitaire (dans tous les cas), la VMC double-flux.

Mais des variations sont constatées lorsque les équipements de chauffage sont mal réglés.

Lu dans Batiactu.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles