Belkacem : pas d'instrumentalisation insupportable de l'école

AFP

Sujets relatifs :

Belkacem : pas d'instrumentalisation insupportable de l'école

Buntstifte von rechts oben - Konzept mit Textfreiraum

© Stauke - Fotolia.com

Najat Vallaud-Belkacem, première femme ministre de l'Éducation nationale, a assuré mercredi que "les instrumentalisations insupportables de l'école", notamment sur la prétendue théorie du genre, "n'auront pas de place dans le ministère".
"La polémique inutile, les débats stériles, les instrumentalisations insupportables de l'école n'auront pas de place dans le ministère qui est le mien", a dit la nouvelle ministre sur France Info, dans une première déclaration publique peu de temps avant la passation de pouvoir avec Benoît Hamon.
 Les militants de "La Manif pour tous" opposés au mariage homosexuel et à la prétendue théorie du genre n'ont pas manqué de voir dans sa nomination une "provocation".
"L'une de nos responsabilités, c'est (...) que les parents aient confiance dans l'école", qu'ils sachent que leurs enfants apprendront "à lire, à écrire et à compter" et qu'ils apprendront aussi des "valeurs" dont celle de l'égalité des chances et de l'égalité entre les filles et les garçons, a-t-elle martelé.
 "Ce sont des principes auxquels je tiens plus que tout et je les défendrai", "c'est ce qui fait le fil rouge de tous mes ministères", a dit Mme Vallaud-Belkacem.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles