Bibliothèques : les déringardiser avec le "cycling for libraries" !

Christine Cathiard

Sujets relatifs :

,
Bibliothèques : les déringardiser avec le

piste_cyclable2

© KALISTE A - fotolia

Dépoussiérer l'image des bibliothèques auprès du public, c'est le but de "Cyclio-Biblio", une randonnée à vélo de neuf jours entre Montpellier et Lyon, où une centaine de participants arrivent mercredi, avant l'ouverture samedi du 80e congrès mondial des bibliothèques et de l'information.
Créé en 2011 par l'International Association for Library Advocacy, "Cycling for libraries" rassemble chaque année des bibliothécaires ou amis des livres venus du monde entier. "Campagne de promotion des bibliothèques", cette "conférence internationale à vélo" vise à rappeler "le rôle fondamental des bibliothèques dans la société", soulignent les organisateurs. Partis le 6 août de Montpellier, les participants de 15 nationalités ont parcouru 500 km jusqu'à Lyon, majoritairement sur des voies vertes ou cyclables, avec au fil des étapes des visites de bibliothèques ou des rencontres avec le public et des élus.

Du 16 au 22 août à Lyon

Quelque 3.500 congressistes de 120 pays sont attendus du 16 au 22 août à Lyon au congrès de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires (IFLA) sur le thème "bibliothèques, Citoyenneté, Société: une confluence vers la connaissance". Plus de 400 communications seront présentées, notamment sur les enjeux du numérique, la création de contenu pour et avec les jeunes ou la valeur sociale des bibliothèques en Amérique Latine.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles