Biodiversité : faire accepter la flore spontanée en ville

La Rédaction

Sujets relatifs :

Que ce soit ou non dans le cadre du plan Ecophyto, un très grand nombre de collectivités se sont engagées dans la réduction et même la suppression de l'utilisation des désherbants et des pesticides pour les espaces verts.

Mais cette pratique a une contrepartie : une flore spontanée réapparait et ce qui n'est pas du goût de tous les habitants. Dans ce contexte, Plante et Cité a fait une étude sur la perceptibilité de cette flore par le public afin de proposer une boite à outils pour parer à cette situation.

Plusieurs documents sont en ligne : une revue bibliographique sur les plantes spontanées en ville, la synthèse de l'enquête « Les plantes sauvages en milieu urbain, un désordre au naturel ? », l'analyse des communications « pour » et « contre » la flore spontanée, et enfin des recommandations pour l'élaboration d'outils de communication.

Parallèlement, beaucoup de documents sont répertoriés et seront mis à jour à partir des expériences des collectivités en ce domaine : panneaux, affiches, plaquettes, guides techniques, vidéos, etc.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles