Blérancourt attaque le SCOT

La Rédaction

Sujets relatifs :

La commune a introduit un recours auprès du TA d'Amiens pour faire annuler le schéma de cohérence territoriale arrêté par le Pays Chaunois. Le SCOT prévoit la construction de logements sociaux sur le territoire de la commune, ce que son maire, Patrick Laplace, refuse, au motif que ces constructions ne s'accompagnent pas de créations d'emplois : « accepter des logements sociaux sur nos communes rurales sans associer ces logements à des créations d'emplois, c'est plonger dans l'exclusion des familles ». Pour le maire, le SCOT devrait tenir compte du taux de chômage et de l'indicateur de concentration d'emploi (nombre d'emplois pour 100 actifs ayant un emploi et résidant dans la zone). « Pour Blérancourt, cet indicateur est de 58,2 %. Sur 464 actifs que compte la commune, seuls 270 y travaillent et 194 doivent chaque jour prendre leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail », indique-t-il.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

L'oeil du DGS : "Le mirage de l'innovation publique"

L'oeil du DGS : "Le mirage de l'innovation publique"

Le public a-t-il vraiment besoin d'utiliser à l'envi le concept d'innovation, tout droit venu du secteur privé ? Dans ce nouveau billet de la rubrique "L'oeil du DGS", une cadre territoriale nous rappelle que les collectivités, par...

06/12/2021 | ExpérienceActus
Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Interview

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Plus d'articles