Bordeaux teste les hydroliennes fluviales

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le projet Seeneoh (site expérimental estuarien national pour l'essai et l'optimisation d'hydrolienne) est soutenu par des fonds publics dans le cadre des instituts d'excellence pour des énergies décarbonnées d'une part, et par des collectivités locales et des entreprises privées comme ErDF, Véolia ou Valorem.

Dans ce cadre, la société Hydrotube va tester dans l'estuaire de la Gironde à Bordeaux (près du fameux « pont de pierre ») un prototype d'hydrolienne fluviale d'environ 50 kW. Le suivi du site d'essais (impact, performance énergétique, performance des machines...) sera effectuée par un bureau local « Énergies de Lune ».

Rappelons qu'en parallèle, Paimpol avait été choisi pour tester les hydroliennes océaniques dont les dimensions sont plus importantes.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles