Bordeaux teste les hydroliennes fluviales

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le projet Seeneoh (site expérimental estuarien national pour l'essai et l'optimisation d'hydrolienne) est soutenu par des fonds publics dans le cadre des instituts d'excellence pour des énergies décarbonnées d'une part, et par des collectivités locales et des entreprises privées comme ErDF, Véolia ou Valorem.

Dans ce cadre, la société Hydrotube va tester dans l'estuaire de la Gironde à Bordeaux (près du fameux « pont de pierre ») un prototype d'hydrolienne fluviale d'environ 50 kW. Le suivi du site d'essais (impact, performance énergétique, performance des machines...) sera effectuée par un bureau local « Énergies de Lune ».

Rappelons qu'en parallèle, Paimpol avait été choisi pour tester les hydroliennes océaniques dont les dimensions sont plus importantes.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles