abonné

Catégorie "active" : un système globalement "adapté"

AFP
Catégorie

Bien_etre_travail

© CandyBox Images - Fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article,

abonnez-vous à La Lettre du Cadre - édition Abonné

Pour lire l’intégralité de cet article, tester gratuitement La Lettre du cadre - édition Abonné
Le système de prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique, via le classement des agents en catégorie "active", est globalement "adapté" même s'il doit être perfectionné, indique un rapport parlementaire publié mardi 22 juillet.La catégorie "active" correspond aux emplois de fonctionnaires qui présentent "un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles", comme par exemple policier ou infirmier. Elle donne droit à certains avantages en matière de retraite (départ anticipé, bonifications). Dans son rapport sur "la retraite des agents de catégorie active dans la fonction publique", réalisé pour la commission des finances, le sénateur UMP Francis Delattre estime que "dans l'ensemble, le système des catégories actives demeure adapté à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Repenser sa vie de manager

Interview

Repenser sa vie de manager

Souvent débordé par votre quotidien opérationnel, vous avez peu l’occasion de prendre du recul sur votre activité. Ce livre propose trente-quatre histoires et anecdotes vécues vous invitant à penser et repenser votre vie de manager....

17/05/2023 |
Claire Edey Gamassou : « Le soutien des supérieurs est primordial dans l'effet sur la santé, le bien-être ou la fatigue des agents »

Interview

Claire Edey Gamassou : « Le soutien des supérieurs est primordial dans l'effet sur la santé, le bien-être ou la fatigue des agents »

« Prendre soin » de son organisation, le cœur de métier du DGS

« Prendre soin » de son organisation, le cœur de métier du DGS

Pour une lutte plus efficace contre les violences sexistes et sexuelles  dans les services publics

Pour une lutte plus efficace contre les violences sexistes et sexuelles  dans les services publics

Plus d'articles