Cauchemar en cuisine, épilogue...

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le cuisinier de la cantine scolaire de Venansault (Vendée), contre lequel des parents avaient porté plainte en juillet 2010 pour avoir humilié leurs enfants, a été relaxé par le tribunal correctionnel de la Roche-sur-Yon. Face à un groupe d'élèves turbulents, le cuisinier, Thierry Ordonneau, avait puni certains d'entre eux lors d'un pique-nique, en les faisant ramper ou marcher à quatre pattes pour manger, déclenchant la colère de parents d'élèves, dont certains avaient porté plainte. A l'époque des faits, médiatisés début juillet 2010, la responsable de l'association gérant la cantine, Muriel Wattel, avait reconnu que dans cette structure de restauration accueillant 520 enfants des écoles privées et publiques, "l'ambiance est tendue avec une dizaine d'enfants", à tel point qu'un permis à point avait été instauré, avec convocation des parents quand les enfants n'avaient plus de points.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

"La Lettre du cadre" lance une nouvelle rubrique, intitulée "L'oeil du DGS" : des billets d'humeur rédigés par les femmes et les hommes qui dirigent les administrations des collectivités, et qui vous proposent un regard décalé sur la...

28/10/2021 | Analyse débat
35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Plus d'articles