Ceci explique cela...

La Rédaction

Sujets relatifs :

J'avais évoqué il y a quelques temps un ouvrage de Jean Stern, à paraître à La Fabrique : Les patrons de la presse nationale : tous mauvais. J'en ai entamé la lecture et je vous conseille d'en faire autant, tant le propos est éclairant sur les difficultés que traverse la presse depuis deux ou trois décennies. L'enquête journalistique de Jean Stern est fouillée, sourcée et sans concession à l'égard de ses anciens employeurs. Elle permet surtout de comprendre les racines du mal qui ronge nos quotidiens, en en démontrant la nature structurelle, que la conjoncture économique vient évidemment amplifier.

Distribution irresponsable des bons points entre gaullistes et communistes à la Libération, rôle exorbitant du Syndicat du Livre dans la production et la distribution des journaux, concentration des titres et surtout relations incestueuses entre la Finance, le pouvoir politique et les groupes de presse sont autant d'explications du déclin des journaux français que Jean Stern décortique avec autant de minutie que d'amertume. Car si c'est avant tout le journaliste qui s'exprime avec professionnalisme en rapportant les résultats de son enquête, on sent en filigrane toute la déception et l'écoeurement que ces constats provoquent en lui. Comment peut-il en être autrement lorsque l'on met en évidence le cynisme avec lequel une poignée d'industriels, aidés en cela par des conseils d'administration consanguins, entretiennent la précarité de leurs journaux pour les maintenir aux ordres et s'en servir à des fins d'optimisation fiscale ?

L'ouvrage de Jean Stern, on s'en doute, n'a pas fait l'objet d'une intense couverture presse dans les médias "de référence". Tous, à l'exception notable de Libération, ont fait l'impasse sur cette enquête passionnante. On en trouvera toutefois d'intéressants commentaires chez Erwann Gaucher et sur Acrimed. L'analyse diffusée par le blog Bibliothérapie, hébergé par France Télévision, est quant à elle assez surprenante, puisqu'elle omet 80 % de la réflexion de Jean Stern en ne se concentrant que sur ses aspects les plus périphériques ; les aspects stratégiques et financiers n'y sont en effet évoqués que du bout des lèvres...

A voir/écouter pour aller plus loin :

- "Patrons de Presse, tous Mauvais !", reportage de John-Paul Lepers sur La Télé Libre.

- "Les nouveaux patrons de presse ? Tous mauvais...", Là-bas si j'y suis (France Inter) du 22 novembre 2012, avec Jean-Michel Dumay et Véronique Brocard.

- "Les grands patrons et la presse: mais qu'est-ce qu'ils lui trouvent encore ?", Du Grain à moudre (France Culture) du 11 décembre 2012, avec Jean Stern et Bernard Poulet.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles