Chambéry : les Jardins filtrants® pour les effluents du compostage

La Rédaction

Sujets relatifs :

Chambéry Métropole fait exploiter sa plateforme de compostage de Champlat (Chambéry le Vieux) par Terralys (Suez Environnement). Les 80 000 m3 de déchets verts de l'agglomération génèrent 12 000 m3/an environ d'eaux usées. Or le traitement biologique est inadapté et la filtration membranaire est très coûteuse.

Après avoir exploré et testé plusieurs solutions depuis plusieurs années, la collectivité s'est orientée vers la technique des Jardins filtrants® développé par Phytorestore. La nouveauté est cette technique (support organique de filtration de l'eau combiné à un jardin filtrant composé d'une trentaine d'espèces végétales) était jusque là mise en place pour de petites unités de traitement.

Celle-ci s'adapte désormais au traitement de gros volumes d'effluents avec ce projet de Chambéry. D'autres collectivités sont aussi intéressées : Honfleur, Granville, Alençon.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles