abonné

Changements : faire le deuil de l'existant

Catherine Mieg
Changements : faire le deuil de l'existant

monsieurcarton

© Coloures-Pic

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Pourquoi parler du deuil quand on évoque le changement, même au niveau professionnel ? Parce que sur la ligne du temps, le changement nous projette vers le futur, une nouveauté qui pourrait tout aussi bien nous réjouir que nous faire pleurer. Mais pour avancer dans cette nouvelle étape, il faut pouvoir clore le chapitre[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

« L’épuisement managérial contamine de manière systémique toute l’entreprise »

« L’épuisement managérial contamine de manière systémique toute l’entreprise »

L’entreprise serait un formidable lieu d’épanouissement pour l’homme et un espace de progrès. Le désengagement des salariés, épuisés par un management devenu obsolète et inadapté au monde actuel, ne cesse pourtant de...

Avis de chantier sur les finalités de l’action publique

Avis de chantier sur les finalités de l’action publique

Pour gagner en légitimité, contrôlez moins !

Pour gagner en légitimité, contrôlez moins !

Cadres territoriaux : toujours plus d’adaptabilité

Cadres territoriaux : toujours plus d’adaptabilité

Plus d'articles