Chatel apprécie peu « la quinzaine sans devoirs »

La Rédaction

Sujets relatifs :

La FCPE a décidé de lancer, jusqu'à la semaine prochaine, une « quinzaine sans devoirs ». Une initiative peu appréciée par Luc Chatel, qui la qualifie de « démagogique » et « d'inégalitaire ».

Le ministre de l'Education natio¬nale Luc Chatel estime que la "quinzaine sans devoirs", lancée hier par la FCPE, est "démagogique" et "inégalitaire". Pour le ministre de l'Education, « ce type d'initiative malheureuse abîme la notion même de mérite républicain ». « Avec le pédagogisme, le renoncement à l'effort est l'un des grands maux qui ont trop longtemps affaibli notre École », écrit-il dans un communiqué, tout en rappelant que « les enfants des familles favorisées bénéficieront toujours d'un encadrement et d'un soutien à domicile ». Or, les devoirs sont officiellement interdits dans le primaire depuis 1956.
ATD Quart Monde soutient la démarche. Pour l'association, les devoirs constituent une source de « grandes inégalités » sociales, puisque tous les parents ne sont pas autant disponibles pour accompagner les enfants pendant leurs devoirs.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles