Cherbourg : la mer chauffe 1 000 logements

La Rédaction

Sujets relatifs :

Depuis peu, ce sont plus de 1 000 logements qui sont désormais chauffés par l'eau de mer à Cherbourg.

Le procédé (associer une pompe à chaleur et l'eau de mer) est connu puisque l'OPH (office public d'habitat) de la Communauté urbaine de Cherbourg (Presqu'Ile Habitat) l'avait déjà utilisé il y a 30 ans pour chauffer 200 logements. Mais pour des problèmes techniques de corrosion, il avait donc été abandonné quinze ans plus tard.

La technique a quand même été reprise pour 27 immeubles de logements du quartier de la Divette car, aujourd'hui, les matériaux sont beaucoup plus résistants. Ainsi, les plaques d'échangeurs pour la circulation de l'eau sont en titane.

L'ASL (association syndicale libre) en charge de ce réseau a opté pour une PAC eau/eau de mer car elle présente les charges les plus basses par rapport au gaz ou au bois. L'ASL a bénéficié d'un prêt financier à un taux très intéressant. Elle espère une participation d'EDF au titre des C2E. En revanche, le projet n'a pas été soutenu par l'Ademe qui a émis un avis défavorable.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles