abonné

Cimetière écologique : « le végétal est partout, pas d’histoires de mauvaises herbes »

Sarah Boucault
Cimetière écologique : « le végétal est partout, pas d’histoires de mauvaises herbes »

© Elena Duvernay

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le premier cimetière écologique français, le cimetière de Souché à Niort, rencontre un franc succès depuis sa création en 2014. Entretien avec Amanda Clot, conservatrice des douze cimetières de Niort depuis 2015.

En 2014, l’écologie restait secondaire dans le discours politique. Comment est venue l’idée de créer ce cimetière ?

Les cimetières se ressemblaient tous : monuments uniformes en granit, produits phytosanitaires. Mon prédécesseur, Dominique Bodin, a eu l’opportunité de préempter une ancienne carrière en friche près du cimetière classique. L’occasion d’innover, de donner le choix aux citoyens et de montrer des choses différentes aux collectivités. À l’époque, la maire, Geneviève Gaillard, avait la fibre écolo. Il y a eu un bon[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Légumeries, mûrisseries, zones d’affinage… des outils mutualisés pour reterritorialiser l’alimentation

Légumeries, mûrisseries, zones d’affinage… des outils mutualisés pour reterritorialiser l’alimentation

Dans le cadre des plans alimentaires territoriaux, les collectivités investissent ou soutiennent des nouveaux concepts d’intérêt collectif : plateformes de stockage, légumeries, conserveries fleurissent aux quatre coins de...

06/09/2022 |
Le Blé en herbe à Trébédan : une école conçue pour être ouverte au monde

Le Blé en herbe à Trébédan : une école conçue pour être ouverte au monde

« L’ESS pose une question simple : les gains d’une entreprise doivent-ils lui permettre de poursuivre son développement ? »

« L’ESS pose une question simple : les gains d’une entreprise doivent-ils lui permettre de poursuivre son développement ? »

1995, quand une vague de chaleur écrasait Chicago

1995, quand une vague de chaleur écrasait Chicago

Plus d'articles