abonné

Concessions de service public : d’utiles précisions quant à l’indemnisation des biens de retour

Pierre Bejjaji

Sujets relatifs :

, ,
Concessions de service public : d’utiles précisions quant à l’indemnisation des biens de retour

argent-dotation

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Par de récentes jurisprudences, le juge administratif est venu apporter d’utiles précisions quant au régime des biens dits « de retour » dans le cadre des concessions de service public.

Pour rappel, les biens de retour sont les biens créés ou acquis par le délégataire, financés par lui dans le cadre du contrat de délégation, qui sont nécessaires au fonctionnement du service public ((CE, ass., 21 décembre 2012, n° 342788, Commune de Douai.)) et qui, à l’expiration du contrat, reviennent gratuitement dans le patrimoine des personnes publiques, ces dernières pouvant aller jusqu’à recourir au juge du référé conservatoire afin de garantir leur restitution ((CE, 5 février 2014, n° 371121, Stés Equalia et Polyxo.)).

Il faut toutefois relever que le principe[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles