Conférence environnementale : cela se précise !

La Rédaction

Sujets relatifs :

La Ministre de l'écologie Delphine Batho a récemment réuni les acteurs de la conférence environnementale qui se déroulera les 14 et 15 septembre prochains. Il s'agissait de préciser  ...

... son organisation et son contenu.

En définitive, ces deux journées se dérouleront autour de 5 thèmes débattus « en simultané » : énergie, biodiversité, risques sanitaires et environnementaux, fiscalité écologique et gouvernance environnementale.

Un point particulier concerne l'énergie. La table ronde sur ce thème devra préparer le débat national sur la transition énergétique : une promesse de campagne du Président de la République. Ce débat qui aura lieu en automne préparera lui-même une loi de programmation prévue en 2013. Le débat risque d'être au rendez-vous car cette table ronde sera dirigée conjointement par Delphine Batho et Arnaud Montebourg. Or, on connait ses déclarations fracassantes sur « le nucléaire, filière d'avenir »... Sans compter les autres polémiques ou sujets brûlants : le code minier, les gaz de schiste, les économies d'énergie ou les « mesures d'urgences » pour les énergies renouvelables.

La question des pesticides sera transversale à deux tables rondes : la biodiversité et la santé, ce qui a satisfait les ONG. Autres sujets sur la santé : les perturbateurs endocriniens, la pollution de l'air, les lignes haute tension (en commun avec l'énergie).

Une table ronde qui va aussi faire débat : la biodiversité co-présidée par le Ministre de l'agriculture (Stéphane Le Foll) mais aussi la Ministre de l'aménagement (Cécile Duflot) et l'Outre Mer (Victorien Lurel). Le Ministre de la réforme de l'État et fonctions publiques co-préside la « gouvernance ».

Vaste programme mais la liste des participants n'est pas encore complètement connue !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

L'oeil du DGS : "Bienveillance, un mot qui m'agace"

"La Lettre du cadre" lance une nouvelle rubrique, intitulée "L'oeil du DGS" : des billets d'humeur rédigés par les femmes et les hommes qui dirigent les administrations des collectivités, et qui vous proposent un regard décalé sur la...

28/10/2021 | Analyse débat
35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Plus d'articles