Confiance - défiance : un enjeu majeur

La Rédaction

Sujets relatifs :

La difficulté dans ces périodes de crise économique est d'abord la perte de confiance ou plutôt l'émergence d'une défiance généralisée. Pas seulement celle des marchés que les médias nous servent régulièrement mais aussi celle qui s'introduit au quotidien dans les entreprises.

Quelques exemples simples et quotidiens : le chef d'entreprise qui voit arriver des temps difficiles pense prioritairement à « resserrer les boulons ». C'est naturel et souhaitable. Généralement cela s'accompagne de la mise en place ou d'une application plus stricte des procédures de contrôle.

Ce qui est également naturel, et humain, est que cette montée des contraintes quotidiennes introduit parmi les salariés la défiance vis à vis de l'entreprise soupçonnée de vouloir les « fliquer ». La spirale est enclenchée.

Or, en période de crise, de quoi a besoin l'entreprise ? D'abord de ne pas perdre de clients, de talents, de compétences qui lui permettront de mieux faire face à l'intensification de la concurrence. Les clients n'aiment pas les entreprises frileuses ou procédurières. Les talents ont besoin d'espace de liberté et d'initiatives pour s'exprimer correctement. Les compétences ont besoin de reconnaissance pour donner leur pleine mesure.

Le management en temps de crise se pose donc essentiellement comme un arbitrage entre une défiance nécessaire pour ne pas déraper et une confiance indispensable pour continuer à aller de l'avant.

C'est un exercice difficile mais aucun dirigeant ne peut y échapper dans la période actuelle. La rigueur porte en germe la défiance. Ce sera l'enjeu politique majeur du futur président. C'est aussi un enjeu fondamental pour les entreprises pour traverser la crise actuelle.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles