Consommation régulière et excessive d'alcool

La Rédaction

Sujets relatifs :

Quand on parle d'alcoolisation excessive, ce sont souvent les clichés de la dépendance et de l'ivresse qui sont évoqués. Le consommateur problématique est le « jeune fêtard », le « mari violent », la « femme déchue » ou encore le « SDF ». Pourtant, une consommation régulière, inscrite dans les habitudes de vie, peut nuire à la santé.
Le message du spot TV « Boire un peu trop tous les jours, c'est mettre sa vie en danger » rappelle cette réalité. En effet, sous des dehors faussement anodins, une telle consommation, par ses effets cumulés peut avoir des conséquences graves. Ces menaces pour la santé (cancers, troubles psychiques, maladies cardiovasculaires, digestive et du système nerveux) restent  largement sous-estimées, notamment par les « buveurs réguliers excessifs », cible première de cette campagne. Ces derniers ont en effet tendance à minimiser leur consommation et à écarter ces risques pour eux-mêmes.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Osez la parité !

Osez la parité !

L’association « Dirigeantes & territoires » est une association qui veut promouvoir la sororité et faire avancer concrètement l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des collectivités territoriales. Elle organise les 10...

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Développement local, le trou noir de la PAC

Développement local, le trou noir de la PAC

Plus d'articles