Consommation régulière et excessive d'alcool

La Rédaction

Sujets relatifs :

Quand on parle d'alcoolisation excessive, ce sont souvent les clichés de la dépendance et de l'ivresse qui sont évoqués. Le consommateur problématique est le « jeune fêtard », le « mari violent », la « femme déchue » ou encore le « SDF ». Pourtant, une consommation régulière, inscrite dans les habitudes de vie, peut nuire à la santé.
Le message du spot TV « Boire un peu trop tous les jours, c'est mettre sa vie en danger » rappelle cette réalité. En effet, sous des dehors faussement anodins, une telle consommation, par ses effets cumulés peut avoir des conséquences graves. Ces menaces pour la santé (cancers, troubles psychiques, maladies cardiovasculaires, digestive et du système nerveux) restent  largement sous-estimées, notamment par les « buveurs réguliers excessifs », cible première de cette campagne. Ces derniers ont en effet tendance à minimiser leur consommation et à écarter ces risques pour eux-mêmes.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles