Contrat de présence de la Poste en zone rurale.

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'organisation du service postal sur l'ensemble du territoire répond aujourd'hui aux enjeux des quatre missions de service public dévolues à La Poste (service universel, diffusion de la presse, accessibilité bancaire et aménagement du territoire) et aux objectifs de performance de l'entreprise. C'est ainsi que pour répondre à l'obligation de disposer d'au moins 17 000 points de contact sur le territoire national, le réseau postal comporte aujourd'hui des bureaux de poste qui dispensent l'ensemble des lignes de service, des agences postales et des relais-poste qui assurent un service plus limité mais dont les amplitudes horaires d'ouverture suivent le rythme des services des collectivités, des commerçants et artisans qui les abritent. La transformation éventuelle de bureaux de poste en points de partenariats ne peut s'effectuer qu'avec l'accord exprès du maire de la commune concernée. Le nombre global d'heures d'ouverture des bureaux de poste ruraux est garanti annuellement par département par la poste.

L'amplitude horaire des bureaux de poste est notamment liée à leur fréquentation et c'est ainsi qu'il existe à la fin de l'année 2012, 222 bureaux de poste dont l'ouverture est inférieure à 12 h, dans une dizaine de départements. Dans 81 % des cas, les diagnostics partagés sont en cours et des négociations ont été entreprises pour résoudre de façon satisfaisante l'accessibilité locale à l'offre postale. Depuis 2012, la réduction d'horaires en-deçà de 12 h hebdomadaires n'est plus appliquée. Le cas échéant, les questions relatives au fonctionnement du réseau départemental peuvent être portées devant la commission départementale de présence postale territoriale, lieu privilégié des échanges entre les collectivités et les représentants de La Poste et à laquelle l'État est associé. Question N° : 13366

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Interview

Arnaud Bontemps : " Nous sommes confrontés à cette incapacité à faire correctement notre travail"

Le collectif « Nos services publics » a mené une grande enquête, du 30 avril au 31 août 2021, pour sonder l’état d’esprit des agents publics. Le résultat est effarant : 80 % d’entre eux expriment un sentiment...

02/12/2021 |
Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Plus d'articles