Contrats courts, précarité et fonction publique

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a estimé vendredi à propos de la négociation sur la sécurisation de l'emploi qu'il faudrait que l'accord s'applique aussi "un jour" dans la fonction publique qui emploie de nombreux précaires.

"Je rappelle que l'accord qui est négocié (...) il faudra qu'il s'applique aussi un jour dans la fonction publique", a indiqué le chef de file de la CFDT sur France Inter.

"On parle souvent des précaires dans le secteur privé. Il y en a beaucoup dans la fonction publique et j'ai coutume de dire qu'ils sont parfois encore moins couverts malheureusement par des garanties que dans le secteur privé", a-t-il souligné.

Interrogée de son côté sur la taxation des contrats courts dont les syndicats font un impératif dans la négociation, la présidente du Medef, Laurence Parisot, a affirmé vendredi sur RMC et BFM-TV que "le secteur public et associatif" était le secteur où "il y a eu une augmentation du nombre de contrats de moins d'un mois ces dernières années".

"Si un jour il y a une taxation des contrats courts dans le secteur privé, est-ce qu'il y en aura une dans le secteur public ?", s'est-elle interrogée.

Selon les dernières données disponibles, la fonction publique emploie environ 898.000 contractuels, soit quelque 17% des effectifs (Etat, Territoriale et Hospitalière).

Une loi visant à réduire la précarité dans la fonction publique a été adoptée en mars 2012. Selon les estimations du gouvernement à l'époque, elle devait déboucher sur 40 à 50.000 titularisations et sur la transformation des CDD de 100.000 agents en CDI.

chl/db/jmg

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles