Contre l'érotisation de l'image des enfants

La Rédaction

Sujets relatifs :

La photo, publiée dans le mensuel Vogue de décembre 2010, avait fait polémique : une fillette de 10 ans y prenait une pose lascive et trop évocatrice au goût de certains pédopsychiatres. Ils se sont retrouvés deux cent (pédopsychiatres et professionnels de la petite enfance) à signer une pétition contre l'érotisation des images d'enfants dans toutes les formes de publicités.

Roselyne Bachelot a même demandé à un groupe de travail de rédiger une charte de la protection de l'enfance dans les médias. Placé sous l'égide de président de l'Unicef, Jacques Hintzy, composé de professionnels de la presse et de l'audiovisuel, du CSA et de personnalités du monde associatif, ce dernier a rendu sa copie à la ministre des Solidarités ce mardi. Le texte s'appuie sur la convention internationale des droits de l'enfant. Il rappelle la nécessité de prendre systématiquement en compte l'intérêt supérieur de l'enfant, de respecter l'autorisation parentale et de protéger l'identité de l'enfant en situation difficile. La charte comporte trois articles visant à lutter contre la diffusion d'une image hypersexualisée des enfants. Ses signataires s'engageront notamment à «ne pas diffuser, y compris dans les espaces publicitaires, d'images hypersexualisées d'enfants, filles comme garçons, notamment dans une mise en scène érotisée, ou portant des vêtements, accessoires ou maquillage à forte connotation érotique». Pas de sanctions prévues mais juste une prise de conscience générale pour éviter une trop dangereuse dérive.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles