Contrefaçon : facile d'être complice involontaire

La Rédaction

Sujets relatifs :

La contrefaçon est la reproduction ou la représentation d'une oeuvre protégée sans titre ou sans autorisation de l'auteur. La collectivité territoriale peut être condamnée pour contrefaçon indirecte dès lors qu'elle détient ou utilise ce produit contrefait. Elle est dans ce cas considérée comme complice du contrefacteur. De quoi inciter les collectivités à la vigilance. (La Lettre du cadre territorial n°441, 15 avril 2012)

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles